Trois animateurs de la RTS enfermés six jours pour la bonne cause

Trois animateurs de la RTS resteront enfermés dans un studio de verre durant six jours et six ...
Trois animateurs de la RTS enfermés six jours pour la bonne cause

Trois animateurs de la RTS enfermés six jours pour la bonne cause

Photo: Keystone

Trois animateurs de la RTS resteront enfermés dans un studio de verre durant six jours et six nuits à Lausanne peu avant Noël. Objectifs: sensibiliser à la précarité en Suisse et récolter des fonds.

Environ 150 collaborateurs, 12 caméras, un cube de verre et 18 containers. L'opération de solidarité que mènera la Radio télévision suisse (RTS) à la veille des Fêtes de fin d'année est de grande envergure. Son nom: Coeur à coeur.

Du 17 au 23 décembre prochain, 147 heures de direct non-stop seront proposées sur Option Musique, indique mardi le dossier de presse. L'action, soutenue par la Chaîne du Bonheur, se mènera également sur La Première, Espace 2, Couleur 3, RTS un et deux ainsi que sur les plates-formes numériques et les réseaux sociaux.

En boîte

Durant six jours et six nuits, trois animateurs - Pauline Seiterle, Jonas Schneiter et Philippe Robin - s'installeront dans un studio de verre à la place Centrale à Lausanne. Ils y accueilleront des personnalités et s'attelleront à récolter des fonds auprès du public.

Concrètement, ce dernier pourra par exemple acheter un morceau de musique qui sera ensuite diffusé sur Option Musique. Il pourra également lancer un défi autour de soi puis venir déposer l'argent récolté à la Place centrale. Des concerts seront par ailleurs proposés sur une scène jouxtant le studio.

Working poors

L'argent recueilli doit permettre de soutenir des personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté. En Suisse, elles sont quelque 530'000 dans cette situation et parmi elles, 123'000 ont une activité rémunérée, rappelle la Chaîne du Bonheur.

L'opération vise également à appuyer des jeunes en situation de rupture. A l'image de ceux qui ont interrompu leur scolarité ou leur formation en leur permettant de financer des projets d'insertion socioprofessionnelle. Des mineurs migrants non accompagnés seront également aidés.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus