Les CFF et les syndicats d'accord sur les premières mesures

Les CFF et les syndicats sont parvenus à un compromis sur les premières mesures d'économie ...
Les CFF et les syndicats d'accord sur les premières mesures

Les CFF et les syndicats d'accord sur les premières mesures

Photo: Keystone

Les CFF et les syndicats sont parvenus à un compromis sur les premières mesures d'économie du programme Railfit 20/30. Les CFF ont informé lundi le personnel. L'accord prévoit une diminution de salaire de 0,4%, soit la moitié de ce qui était initialement prévu.

Cet accord est défendable, car les CFF ont accepté de ne pas toucher à l'invalidité professionnelle jusqu'en 2022, indique le Syndicat du personnel des transports (SEV) dans un communiqué. Cela concerne les travailleurs d'au moins 50 ans et qui ont au moins 10 ans de service.

'Pour nous, il s'agit-là d'un élément central, car c'est une importante protection pour ceux qui ne peuvent plus travailler pour des raisons de santé', a commenté Manuel Avallone, vice-président du SEV. Par ailleurs, un groupe de travail paritaire se penchera sur les possibilités d'augmenter le taux de réintégration, relève Transfair.

Participation des employés

L'accord prévoit également que les employés contribueront dès le 1er janvier 2017 aux cotisations-risques dans la caisse de pension des CFF. Actuellement, la compagnie assume seule cette charge. Dans son projet, elle aurait voulu la faire porter paritairement, ce qui se serait traduit par une ponction de 0,8% sur le salaire.

Les partenaires ont finalement convenu que les CFF prendraient en charge trois quarts des coûts liés à la prime de risque et que le personnel n'en assumerait qu'un quart au lieu de la moitié. Les déductions sur le salaire des collaborateurs n'augmenteront ainsi que de 0,4%.

Les économies pourront toutefois être réalisées, assurent les CFF. La caisse de pension assumera à l'avenir elle-même ses coûts administratifs, alors qu'ils étaient auparavant supportés par les CFF.

Première étape

L'accord a déjà été avalisé vendredi pour les CFF par le conseil de fondation de la caisse de pension. Il sera soumis cette semaine à la commission CCT du SEV pour ratification. Le SEV se dit satisfait des résultats obtenus, mais souligne qu'il ne s'agit que d'une première étape.

D'autres mesures contre le personnel sont prévues dans le programme RailFit 20/30. 'Nous nous attendons à des attaques en règle lorsqu'il s'agira d'entamer les discussions pour le renouvellement de la CCT en 2018', pronostique Manuel Avallone.

Le projet RailFit 20/30 prévoit notamment de supprimer 1400 postes à l'horizon 2020 et des économies de 1,2 milliard de francs pour le même délai.

/ATS


Actualisé le