Irak: la journaliste Véronique Robert blessée à Mossoul est morte

La journaliste Véronique Robert, blessée lundi dans l'explosion d'une mine à Mossoul, en Irak ...
Irak: la journaliste Véronique Robert blessée à Mossoul est morte

Irak: la journaliste Véronique Robert blessée à Mossoul est morte

Photo: Keystone

La journaliste Véronique Robert, blessée lundi dans l'explosion d'une mine à Mossoul, en Irak, est morte des suites de ses blessures, a annoncé samedi France Télévisions. De nationalité suisse, elle était en reportage pour l'émission française 'Envoyé Spécial'.

Opérée à Bagdad, la journaliste avait été transférée dans la nuit de jeudi à vendredi à l'hôpital Percy près de Paris, précise France Télévision dans un communiqué. Son confrère français Stephan Villeneuve est lui aussi mort des suites de ses blessures, le jour même de l'explosion.

Véronique Robert et Stephan Villeneuve, qui travaillent pour #5bis Productions, préparaient un reportage sur la bataille de Mossoul en Irak pour l'émission Envoyé Spécial de la chaîne publique France 2. Ils avaient été pris en charge dans l'hôpital d'une base militaire américaine.

Âgée de 54 ans, cette grand reporter de nationalité suisse avait réalisé ses derniers reportages pour Paris Match, une série sur l'Irak.

Le fixeur kurde tué

Lundi après-midi, France Télévisions et Reporters sans frontières avaient annoncé que trois journalistes français, dont deux travaillant pour l'émission Envoyé Spécial, avaient été blessés lors de l'explosion d'une mine à Mossoul.

Leur 'fixeur' kurde irakien Bakhtiyar Addad, qui travaillait pour plusieurs médias dont France Télévisions, a été tué. Le troisième journaliste blessé légèrement, Samuel Forey, travaille pour plusieurs médias dont Le Figaro, Télérama et Les Inrocks.

/ATS
 

Actualités suivantes