Le bancomat prépare son avenir

NCR et SIX préparent le bancomat du futur. Les distributeurs automatiques de billets, dont ...
Le bancomat prépare son avenir

NCR et SIX préparent le bancomat du futur. Les distributeurs automatiques de billets, dont le premier exemplaire sera mis en service mardi à Ebikon (LU), permettront à terme d'entretenir une discussion vidéo et de retirer de l'argent avec un smartphone, entre autres.

Présenté lundi à Wallisellen, en banlieue zurichoise, le nouvel automate du spécialiste américain NCR a été choisi par la Banque cantonale de Lucerne. Ce dernier est équipé d'un logiciel développé par le fournisseur zurichois de services financiers SIX dans le cadre du projet ATMFutura qu'il mène pour le compte des banques.

Le nouveau logiciel doit pour sa part permettre d'unifier les 26 différents systèmes d'exploitation qui intègrent les actuels bancomats. Un projet pilote sera mené tout au long de l'année, avant la mise en service prévue l'an prochain.

Le logiciel a été conçu de façon à pouvoir fonctionner indépendamment du fabricant du distributeur automatique de billets (DAB), a expliqué à l'ats Julian Chan, porte-parole de SIX. Les établissements pourront ainsi continuer de choisir les appareils qui leur conviennent le plus.

Retraits avec un smartphone

Au rang des nouvelles fonctions de ces appareils, figure notamment le retrait d'argent avec un smartphone. Concrètement, le téléphone mobile permet de préparer l'opération, les clients recevant sur ce dernier un code QR qu'il leur suffit de présenter au lecteur intégré au DAB.

La technologie permet ainsi d'éviter les tentatives de fraude dites de skimming. Celles-ci consistent à manipuler les automates et terminaux de paiement en y installant un système copiant les données contenues sur la piste magnétique des cartes de débit ou de crédit et enregistrant le code NIP.

Alors que les cartes utilisées en Suisse sont protégées par une puce, les fraudeurs installent parfois une petite caméra vidéo au-dessus du clavier des automates, laquelle permet de filmer la composition du numéro d'identification personnel (NIP). Le nouveau logiciel permettra aussi d'effectuer d'autres opérations, comme par exemple l'ouverture d'un compte.

Le client peut dans ce cas être identifié avec la caméra du DAB et celui-ci peut aussi apposer sa signature sur un document par l'entremise du grand écran tactile de 19 pouces. La clientèle peut aussi directement dialoguer via le système vidéo avec un conseiller de la banque.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus