Un Japonais vend un Basquiat à New York pour 85 millions de dollars

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, grand collectionneur d'art et récent touriste de l'espace ...
Un Japonais vend un Basquiat à New York pour 85 millions de dollars

Un Japonais vend un Basquiat à New York pour 85 millions de dollars

Photo: KEYSTONE/EPA/RITCHIE B. TONGO

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, grand collectionneur d'art et récent touriste de l'espace, a vendu un tableau monumental de Jean-Michel Basquiat pour 85 millions de dollars. Il a raflé au passage une plus-value de près de 28 millions de dollars.

L'oeuvre 'Untitled', peinte en 1982 par l'artiste américain néo-expressionniste disparu à l'âge de 27 ans et dont la cote n'a cessé de grimper, a été cédée mercredi soir lors d'une vente aux enchères publique à New York de la maison Phillips.

M. Maezawa avait acquis ce tableau gigantesque en 2016 pour 57,3 millions de dollars. Il a donc réalisé une plus-value de 27,7 millions de dollars.

En mai 2017, le milliardaire avait battu un record pour une oeuvre d'art américaine en achetant un autre tableau de Basquiat pour 110,5 millions de dollars chez Sotheby's, soit l'une des dix oeuvres vendues aux enchères plus de 100 millions.

L'art doit 'être partagé'

Agé de 46 ans, M. Maezawa est le fondateur de Zozotown, le plus grand site de vente de vêtements et accessoires en ligne au Japon. Le milliardaire japonais avait expliqué en mars que posséder pendant six ans un Basquiat avait été 'un grand plaisir', mais que l'art devait 'être partagé pour faire partie de la vie de chacun'.

Yusaku Maezawa est devenu également en décembre dernier le premier touriste japonais de l'espace à se rendre à bord de la Station spatiale internationale (ISS) avec l'agence spatiale russe.

Son odyssée aurait coûté 10 milliards de yens (87 millions de dollars). M. Maezawa prévoit aussi un voyage autour de la Lune organisé par la compagnie SpaceX d'Elon Musk.

Possédant des oeuvres de Pablo Picasso, Roy Lichtenstein, Andy Warhol et Jeff Koons, Yusaku Maezawa dit être un 'collectionneur ordinaire' d'art contemporain qui fonctionne 'à l'instinct'. 'J'achète simplement ce que je trouve beau. C'est tout', avait-il confié à l'AFP en 2017.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus