Trois prix pour le cinéma suisse au festival Max Ophüls

Le cinéaste tessinois Francesco Rizzi a reçu le prix de la meilleure réalisation au 40e Festival ...
Trois prix pour le cinéma suisse au festival Max Ophüls

Trois prix pour le cinéma suisse au festival Max Ophüls

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Le cinéaste tessinois Francesco Rizzi a reçu le prix de la meilleure réalisation au 40e Festival Max Ophüls à Sarrebruck, en Allemagne. Pour son film 'Cronofobia', il a également été récompensé, avec Daniela Gambaro, par le prix du meilleur scénario.

Les deux prix, dotés respectivement de 5500 et 13'500 euros (6200 et 15'300 francs), ont été remis lors d'un gala samedi soir à Sarrebruck. Le jury a salué dans 'Cronofobia' une oeuvre qui 'célèbre le cinéma'. Le film raconte la rencontre entre un homme mystérieux en fuite de soi-même et une jeune veuve au caractère rebel dans un drame psychologique sur l'identité suspendue.

Le cinéma suisse s'est aussi illustré dans la catégorie court-métrage. Le prix du public, doté de 5000 euros, a été attribué à Johannes Bachmann de la Haute école d'art de Zurich pour son film de 25 minutes: 'Stilles Land gutes Land' raconte l'histoire d'une directrice d'école et politicienne dont le fils se retrouve accusé de mauvais traitements par une camarade de classe alors qu'elle est en pleine campagne électorale pour le poste de conseillère municipale.

Le prix Max Ophüls du meilleur film a été attribué au film allemand 'Das melancholische Mädchen' de Susanne Heinrich. Les films 'Cronofobia' de Francesco Rizzi et 'Der Läufer' du réalisateur zurichois Hannes Baumgartner faisaient partie des nominés. Le cinéma suisse était représenté au festival par sept réalisateurs et six acteurs.

Le festival Max Ophüls récompense les jeunes espoirs du cinéma de l'espace germanophone. Au total, 153 films étaient au programme. Seize prix d'une valeur totale de 118'500 euros ont été remis samedi soir.

/ATS
 

Actualités suivantes