Près de 30'000 personnes ont fréquenté les Journées de Soleure

Près de 30'000 entrées ont été enregistrées lors de la 57e édition des Journées de Soleure ...
Près de 30'000 personnes ont fréquenté les Journées de Soleure

Près de 30'000 personnes ont fréquenté les Journées de Soleure

Photo: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Près de 30'000 entrées ont été enregistrées lors de la 57e édition des Journées de Soleure, qui ont pris fin mercredi soir. Cette fréquentation correspond à peu près aux attentes après une édition en ligne l'an dernier, selon les organisateurs.

Il s'agit de billets de cinéma payants que les amateurs de cinéma ont réservés en ligne, a précisé Eric Send, porte-parole des Journées de Soleure, à Keystone-ATS. Le budget prévoyait la moitié des entrées par rapport à l'édition 2020, qui avait enregistré 66'000 entrées.

'Cette année, notre objectif était de présenter des films en salle et de discuter sur place avec les invités et le public', explique la codirection du festival. Et elle estime avoir été assez bien suivie puisque les salles de cinéma ont été bien remplies, surtout les jours de week-end.

De fait, l'édition 2022 du festival a été budgétée avec un déficit, pour lequel des réserves propres peuvent être utilisées. Les chiffres exacts doivent encore être calculés et seront publiés lors de l'assemblée générale au printemps.

L'an dernier, le festival avait été organisé en ligne en raison de la fermeture des salles de cinéma, avec environ 29'000 entrées en ligne. Mais il avait bénéficié d'un coup de pouce puisque le film d'ouverture avait été diffusé sur les trois chaînes de télévision nationale devant près de 125'000 spectateurs.

Une édition très romande

Cette édition s'est révélée particulièrement 'romande'. Près de la moitié des longs métrages projetés depuis le 19 janvier provenait de la partie francophone du pays. En outre, la majorité des films présentés étaients produits par des femmes.

C'est d'ailleurs l'une d'elles qui a gagné le Prix de Soleure, cinéaste géorgienne d'Elene Naveriani au long métrage 'Wet Sand'. Les Romands pourront voir en salle cette co-production suisse et géorgienne, dès la fin mars.

Le long métrage franco-suisse 'Presque' du philosophe valaisan Alexandre Jollien et d'acteur français Bernard Campan a reçu le Prix du public. Et le prix Opera Prima, qui distingue les premières œuvres, a été attribué au documentaire 'Pas de deux' de la réalisatrice Elie Aufseesser.

Les Journées de Soleure est l'un des quelques rendez-vous qui permet aux professionnels du cinéma helvétique de se rencontrer au-delà de la barrières des langues. Différents podiums de discussion se sont tenus pendant cette édition, qui leur ont permis d'échanger entre eux, mais aussi avec le public.

Les 58e Journées de Soleure se tiendront du 18 au 25 janvier 2023.

/ATS
 

Actualités suivantes