Montreux ouvre vendredi les portes de sa House of Jazz

La nouvelle 'House of Jazz' du festival de Montreux (VD) proposera ses premiers concerts dès ...
Montreux ouvre vendredi les portes de sa House of Jazz

Montreux ouvre vendredi les portes de sa House of Jazz

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

La nouvelle 'House of Jazz' du festival de Montreux (VD) proposera ses premiers concerts dès vendredi. Le site comprend le Club, une salle 'intimiste' de 600 places assises, ainsi qu'une scène gratuite où se tiendront des ateliers, des jam sessions et des concerts.

Voilà cinq ans que le Montreux Jazz Festival (MJF) a ouvert les portes du Club, une salle payante de 300 places assises où les notes bleues résonnent dans une atmosphère feutrée. Et la formule semble avoir trouvé son public. 'Le taux de remplissage moyen est de 95-96%', se réjouit Mathieu Jaton, directeur du festival, interrogé par Keystone-ATS.

'Depuis quelques années, on sent une nouvelle génération d'artistes jazz, à l'image de Jamie Cullum, qui monte en puissance', poursuit le boss de la manifestation. 'Ils cassent les barrières et donnent un renouveau qui va vraiment dans le sens du festival, ancré dans la musique noire'. Le phénomène est particulièrement marqué aux Etats-Unis mais touche également le Vieux Continent.

Nouvel écrin

Avec cette nouvelle salle installée dans le Petit Palais, plus vaste, plus haute, Mathieu Jaton compte bien 'passer à la vitesse supérieure, offrir un nouvel écrin au jazz'.

Car le Club, dans feu sa version, connaissait aussi ses limites. Avec sa faible capacité, la salle rencontrait un problème de pricing, reconnaît Mathieu Jaton. Comprenez que la petite capacité du Club ne permettait pas de vendre beaucoup de billets et de facto de baisser les prix. 'Cela nous a parfois limité', ajoute le quadragénaire.

Autre limite: un plafond trop bas et un plateau de scène trop exigu pour certaines productions. 'Nous avons parfois été frustrés et avons dû renoncer à des projets', confie Mathieu Jaton. 'D'autant plus qu'aujourd'hui, dans le jazz, il y a souvent davantage de musiciens jouant sur scène qu'auparavant'.

Jaël au micro

Pour sa première année d'activité, la scène verra notamment défiler la chanteuse belge de reggae soul Selah Sue et l'artiste bernoise Jaël, ex-membre du groupe Lunik. 'Je pense qu'elles passeront parfaitement dans ce lieu', donne en exemple Mathieu Jaton. Le Club accueillera aussi le Brad Mehldau Trio ou João Bosco, Hamilton de Holanda Duo et Seu Jorge.

La House of Jazz n'est par ailleurs pas uniquement le nouvel emplacement du Club, qui se tiendra en son rez. A l'étage, la Coupole y prendra ses quartiers avec des concerts, workshops ainsi que les performances des artistes sélectionnées pour les Montreux Jazz Talent Awards.

'Nous voulions regrouper les activités éducatives. Jusqu'ici, elles se déroulaient dans des endroits périphériques et nous voulions les ramener au centre tant pour le public que pour les musiciens', détaille Mathieu Jaton.

A noter que la Coupole propose aussi une exposition consacrée à David Bowie. Son photographe officiel Mick Rock y retrace la tournée de Ziggy Stardust entre 1972 et 1973.

Une édition 2021 hors site

Quant aux prochains travaux du centre de congrès de Montreux (2m2c), qui accueille notamment les deux autres salles de concerts payantes Stravinski et le Lab, ils devraient empêcher la tenue du festival sur son site en 2021. Interrogé sur ce point, le directeur ne cache pas que cela a aussi joué un rôle dans la création de cette House of Jazz hors du centre de congrès.

'Oui, nous anticipons. Si nous avons déjà une salle en tant que telle qui peut être maintenue pendant les travaux, c'est bien'.

www.montreuxjazzfestival.com

/ATS
 

Actualités suivantes