Les Diablerets: un DJ pose ses platines à Glacier 3000

Après la Tour Eiffel, Tahiti ou les Pyramides de Gizeh, le Cercle fait escale à Glacier 3000 ...
Les Diablerets: un DJ pose ses platines à Glacier 3000

Les Diablerets: un DJ pose ses platines à Glacier 3000

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Après la Tour Eiffel, Tahiti ou les Pyramides de Gizeh, le Cercle fait escale à Glacier 3000 aux Diablerets (VD). Le média et label dédié à la musique électronique a invité le DJ français Teho pour cette nouvelle étape.

Né il y a cinq ans à Paris, le Cercle vise à promouvoir des artistes dans des lieux culturels ou des paysages spectaculaires à travers le monde. Sa chaîne Youtube compte plus de deux millions d'abonnés.

A Glacier 3000, comme depuis l'arrivée du coronavirus, les prestations des DJ ne sont pas retransmises en direct. Le concept consiste désormais à tourner un film sur un morceau spécialement conçu pour l'occasion. 'L'idée est de créer une histoire entre un artiste, sa musique et un lieu', explique Pol Souchier, responsable de la communication du Cercle, interrogé par Keystone-ATS.

Pour ce nouveau chapitre, tourné fin avril et diffusé jeudi, Teho a souhaité créer une musique aérienne qui évolue dans un crescendo constant. Il s'est installé à l'extrémité du pont suspendu de Glacier 3000 pour livrer sa performance, longue d'environ huit minutes.

'C'est surréaliste de jouer ma musique dans un tel endroit', relève le DJ. 'Le plus gros défi a été de reproduire mon studio en format compact pour l'amener ici', ajoute celui qui avait déjà participé à une étape du Cercle en 2017 dans le Colorado provençal. En Suisse, le Cercle s'était arrêté en 2018 au Schilthorn avec le DJ Stephan Bodzin.

A noter également que Glacier 3000 avait déjà été le théâtre l'an dernier d'une expérience artistique inédite lorsque le site avait accueilli quatre funambules, dont Freddy Nock. Pour cette année, 'nous étions en contact avec plusieurs musiciens, la plupart des DJ, qui voulaient se produire chez nous. Mais c'est le projet de Cercle qui a été retenu', explique Bernhard Tschannen, le patron de Glacier 3000.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus