Le skatepark de Plainpalais (GE) se transforme en scène de théâtre

Le skatepark de Plainpalais (GE) se transformera en septembre en théâtre pour accueillir 'ZUP' ...
Le skatepark de Plainpalais (GE) se transforme en scène de théâtre

Le skatepark de Plainpalais (GE) se transforme en scène de théâtre

Photo: Keystone

Le skatepark de Plainpalais (GE) se transformera en septembre en théâtre pour accueillir 'ZUP', un spectacle mêlant des danseurs et des riders. Une charpente abritera le public qui aura une vue plongeante sur les 'bowls'.

Une quarantaine d'artistes sont engagés dans ce projet de la Compagnie Urbaine, a relevé mardi devant la presse Nicolas Musin, metteur en scène du spectacle. Aux côtés des danseurs et des adeptes du skate, du roller et du BMX se trouvent aussi des spécialistes du mapping, de la musique électronique et du théâtre.

Ils vont défier les lois de l'apesanteur à travers l'histoire d'un homme et d'une femme en quête d'identité qui vont partager leurs rêves dans la nuit urbaine. Le skatepark, dont l'esthétique architecturale a tout de suite séduit Nicolas Musin, servira de décor à cette création pluridisciplinaire.

Une structure éphémère en bois sera installée pour l'occasion. Il s'agit d'un chapiteau de 1600 m2 en forme de pointe de diamant qui s'ouvrira sur le skatepark. Des gradins permettront d'accueillir 700 personnes lors des seize représentations qui auront lieu du 20 septembre au 11 octobre à la nuit tombée.

La culture pour tous

Ce projet doté d'un budget d'un peu moins de 2,3 millions de francs a été initié il y a deux ans par l'entrepreneur genevois Michel Gaud, président de l'association La Compagnie Urbaine. Il est soutenu financièrement par des privés et la Loterie romande. La Ville de Genève ne met pas un sou dans l'aventure, mais elle met à disposition le skatepark et du matériel.

Les trois conseillers administratifs présents à la conférence de presse mardi ont souligné leur enthousiasme pour ce spectacle urbain original, qui est une première à Genève. 'La culture ne se résume pas aux grandes institutions, elle doit aller à la rencontre de tous', a relevé le maire de la Ville de Genève Guillaume Barazzone.

Esther Alder, cheffe du département de la cohésion sociale et de la solidarité, se réjouit que des jeunes du coin participent au spectacle. Un casting organisé au printemps 2016 a permis de sélectionner des riders parmi les utilisateurs réguliers du skatepark. De plus, une cinquantaine de jeunes seront engagés pour la logistique.

A l'étranger

Le spectacle s'exportera ensuite à l'étranger jusqu'en 2020. L'Allemagne, les Pays-Bas et des pays scandinaves ont déjà manifesté leur intérêt, affirme M. Musin. A terme, l'objectif de la Compagnie Urbaine est d'ouvrir un centre des cultures urbaines à Genève, peut-être en réutilisant l'ossature en bois conçue pour 'ZUP'.

www.lacompagnieurbaine.com

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus