Le Sion Festival dévoile le programme de sa 55ème édition

Le programme du Sion Festival sort des sentiers battus. Du 16 août au 1er septembre, la 55ème ...
Le Sion Festival dévoile le programme de sa 55ème édition

Le programme du Sion Festival sort des sentiers battus. Du 16 août au 1er septembre, la 55ème édition accueillera des concerts à Sion et à Brigue (VS). Des musiciens de renommée internationale revisiteront la musique classique traditionnelle.

De Chopin à Mozart, la musique classique sortira du cadre cet été au Sion Festival. Le violoniste et directeur artistique Pavel Vernikov a programmé seize concerts dans lesquels les musiciens locaux et invités exploreront une vision plus personnelle des grands compositeurs classiques.

Le programme a été dévoilé mardi matin en conférence de presse, à Sion. Des grands noms de la musique classique seront présents en Valais. Le violoniste Gidon Kremer dédiera une soirée au compositeur polonais Weinberg.

La prestigieuse formation indépendante 'Les douze violoncellistes du Philarmonique de Berlin' marquera un temps fort de la manifestation. Elle interprétera, le 2 août, des œuvres de Bach, Chostakovitch ou encore Duke Elligton et A. Piazzolla. Enfin, en ouverture, la violoniste Patricia Kopatchinskaja se poduira avec le pianiste Polina Leschenko.

Séduire un public plus large

Après la thématique du cabaret l’an dernier, la 55e édition invite à découvrir des 'territoires intimes'. La musicologue Marie Favre a expliqué la volonté de faire dialoguer les règles strictes de la musique classique et les codes des concerts avec l’intimité et les influences extérieures des artistes présents.

Le violoniste Gilles Apap jouera, par exemple, 'Apap, Mozart en vacances' avec des rondo alla turca et des cadences qui lui sont propres. Le musicien influencé par la scène folk, le jazz et les orchestres classiques, revisitera ainsi des compositions classiques comme la Chaconne de Bach.

Une manière pour les organisateurs du festival de proposer des concerts moins traditionnels et d’expliquer aussi la musique en amont. Le festival renouvelle ainsi les 'intro’ de Marie', un éclairage présenté en amont du concert par la musicologue Marie Favre.

Présence dans le Haut-Valais

Nouveauté cette année, la présence du Sion Festival à Brigue. Jean-Frédéric Jauslin, président de la Fondation Sion Violon Musique, a évoqué ce matin la volonté d’ouvrir le festival à la Suisse alémanique. Les 17 et 18 août, le public pourra assister à une soirée 'Voix sacrées, Bach et Rutter', en présence d’un chœur d’enfants haut-valaisan le Cantiamo Singschule Oberwallis. Un concert qui se tiendra au Kollegiumkirche de Brigue.

Le Brésil sera aussi à l’honneur du Sion Festival. Le 17 août, 'Musiques en fête', une dizaine de concerts gratuits en ville de Sion reviennent avec des musiques dédiées au Brésil. Une journée qui salue la collaboration avec le Conservatoire Cantonal. Le violoniste Antonio Meneses se produira également lors d’une soirée 'Brésil, classique et populaire', le dimanche 25 août.

Concerts originaux

'Klangform Wien, Frankenstein arrive' marque enfin cette ouverture du festival vers des spectacles originaux. Il s’agit d’une musique inspirée des poèmes underground viennois des années soixante. Au programme également, une soirée annoncée par Pavel Vernikov comme 'interdite aux adultes', il s’agit du concert pour les enfants : 'Tour du monde dans un fauteuil' du multi-instrumentiste vaudois Jean Dupperrex.

Egalement ouvert au public du Sion Festival, les concerts des finales du concours international de violon Tibor Varga. Elles auront lieu les 23 et 24 août, à la Ferme-Asile de Sion.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus