Le Montreux Jazz annonce une cuvée « particulièrement consistante »

Nick Cave, Jamiroquai, Massive Attack, Avishai Cohen, Gilberto Gil ou encore N.E.R.D se produiront ...
Le Montreux Jazz annonce une cuvée « particulièrement consistante »

Le Montreux Jazz annonce une cuvée

Photo: KEYSTONE/EPA KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Nick Cave, Jamiroquai, Massive Attack, Avishai Cohen, Gilberto Gil ou encore N.E.R.D se produiront lors du Montreux Jazz Festival du 29 juin au 14 juillet. Mais aussi Iggy Pop, Hugh Coltman et Queens of The Stone Age. Une édition riche en grands noms.

Pour cette 52e édition, Mathieu Jaton, directeur de la manifestation a évoqué mardi à Montreux (VD) une programmation 'consistante, dense et teintée de rock, surtout sur la scène du Stravinski'. Plusieurs des quelque 120 artistes qui se produiront lors des concerts payants connaissent déjà une renommée certaine.

Citons en vrac et de manière non exhaustive le rocker torse nu aux légendaires concerts Iggy Pop, le groupe de rock américain Queens of The Stone Age, le jazzman Gregory Porter, l'artiste brésilien et ancien ministre de la culture Gilberto Gil ou le très attendu Jack White.

Première en solo

Le natif de Detroit est déjà venu deux fois au Montreux Jazz mais le mardi 10 juillet sera sa première prestation en solo. Le guitariste et chanteur expérimental fait partie des coups de coeur de Mathieu Jaton. 'J'aime quand les artistes surprennent et ce que Jack White réalise n'est jamais attendu, jamais facile', explique-t-il.

Autre coup de coeur du directeur: Nick Cave & The Bad Seeds. La voix grave du crooner fera vibrer les festivaliers de Montreux le 12 juillet et ce sera une première pour celui que d'aucuns qualifient de poète.

Deep Purple de retour

Toujours au Stravinski: Hollywood Vampires avec Alice Cooper et Johnny Depp seront de la partie ainsi que le metal de Nine Inch Nails, les ballades au piano de Jamie Cullum ou encore les Britanniques Deep Purple le 4 juillet.

Un dernier groupe dont l'histoire est indissociable de celle du Montreux Jazz Festival (MJF). En effet, son titre 'Smoke on the water' a été composé en mémoire de l'incendie du Casino de Montreux en 1971.

Groove et funk

Parmi les chanteurs francophones, Charlotte Gainsbourg sera sur la scène du Lab, tout comme Brigitte ou Juliette Armanet. La chanteuse belge Selah Sue reviendra sur les bords du Léman mais pour sa part dans la salle du Jazz Club.

Sur cette même scène, Gregory Porter, John Cale, Avishai Cohen, Chick Corea ou le Brad Mehldau trio mettront l'ambiance. Les amateurs de rythmes funky pourront assister au show de Cory Henry le 11 juillet, soit le même soir que le concert de Hugh Coltman.

Une maison du jazz

Pour cette édition, les organisateurs annoncent une principale nouveauté: la House of Jazz. Située dans le bâtiment du Petit Palais, elle doit permettre au festival 'de puiser encore plus dans ses racines musicales'.

Au rez-de-chaussée: le Montreux Jazz Club qui se tenait jusque-là au Centre de congrès et qui va passer d'une capacité de 300 à 600 places. Différentes raisons expliquent ce choix. 'Le club avait tellement de succès', raconte Mathieu Jaton.

'On sent par ailleurs un renouveau du jazz avec des artistes qui cassent un peu les codes. Le jazz reprend du poil de la bête', poursuit-il. 'Dans ce lieu, on trouvera un mix de jeunes pousses et d'artistes chevronnés'. A noter qu'à l'étage du Petit Palais se trouvera la scène gratuite de La Coupole avec des concerts, ateliers et jam sessions.

Budget identique

Le budget de cette édition atteint 28 millions de francs, soit le même montant que l'an dernier. En 2017, environ 230'000 personnes. ont fréquenté le Montreux Jazz Festival. A noter que l'annonce des quelque 250 concerts gratuits se fera le 31 mai prochain.

www.montreuxjazz.com

/ATS
 

Actualités suivantes