Le MAH propose à ses visiteurs une expérience sensorielle originale

Le Musée d'art et d'histoire (MAH) propose pendant la semaine des vacances d'automne de marier ...
Le MAH propose à ses visiteurs une expérience sensorielle originale

Le MAH propose à ses visiteurs une expérience sensorielle originale

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le Musée d'art et d'histoire (MAH) propose pendant la semaine des vacances d'automne de marier musique et vibrations dans l'une de ses salles d'exposition. Intitulée 'Résonances', l'expérience sensorielle est inédite, indique lundi l'institution culturelle.

Conçu par le duo d'artistes Charlotte Nordin et Raphaël Ortis, le projet ambitionne de retranscrire des émotions musicales par des vibrations. Il s'appuie sur des recherches menées dans les universités de Copenhague et de Reykjavik sur la perception qu'ont de la musique des personnes sourdes équipées d'implants cochléaires.

Cinq caissons sur lesquels on peut s'asseoir ou s'allonger ont été disposés dans la salle du MAH qui abrite des paysages grandioses d'Alexandre Calame et de François Diday. Sous chacun de ces socles, une sorte de soucoupe, reliée aux instruments et aux micros, est chargée de transmettre les vibrations à la structure en bois.

Toute la gamme de sons que l'oreille humaine peut percevoir est ainsi restituée en vibrations, des plus basses fréquences aux plus hautes, situées à 20'000 hertz, explique Raphaël Ortis. La programmation musicale cherchera, pour sa part , à proposer le plus large éventail de sonorités possibles.

Un projet évolutif

'Résonances' est une expérience qui mêle la diffusion aérienne du son, sa diffusion vibrante et le geste du musicien, note M.Ortis. Le projet est destiné à évoluer. Un retour de la part des visiteurs est attendu. Ceux-ci seront invités à donner leurs impressions en choisissant parmi une liste d'une vingtaine d'adjectifs.

Ce projet est destiné en premier lieu à des publics en situation de handicap, des enfants sourds, des jeunes qui souffrent de problèmes mentaux, des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Il sera cependant ouvert à tout le monde la semaine prochaine, lors des vacances d'automne.

L'activité s'inscrit dans la politique d'accessibilité du musée, note la médiatrice culturelle Alix Fiassion. Pour le public, les inscriptions sont obligatoires. Les places sont en effet fortement limitées à cause des mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19. Chaque jour accueillera un concert différent.

/ATS
 

Actualités suivantes