Le Guinness Irish Festival veut faire danser les foules

Il sera très difficile de ne pas bouger au 24e Guinness Irish Festival de Sion. La danse sera ...
Le Guinness Irish Festival veut faire danser les foules

Le Guinness Irish Festival veut faire danser les foules

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Il sera très difficile de ne pas bouger au 24e Guinness Irish Festival de Sion. La danse sera au coeur de la manifestation dès la première soirée pour donner le ton de cette 24e édition qui se tient du 9 au 11 août.

Les organisateurs du festival ne dérogent pas à la tradition musicale de la manifestation. Même si cette année ils sont tombés sous le charme de formations finlandaises. Mais la scène musicale celtique est foisonnante, rappellent-ils dans la présentation du festival. Les organisateurs ont à coeur de faire découvrir cette richesse au public.

Ce sont ainsi trois groupes finlandais qui se produiront jeudi et vendredi. Leur caractéristique est de mêler joyeusement le folklore finlandais, la culture celtique et la puissance de la tradition heavy metal.

Step et claquettes

Les racines celtiques restent bien ancrées dans l'ADN du festival. Et cette année, la danse irlandaise va faire frétiller les jambes du public. Vendredi soir, la troupe canadienne Stepcrew servira de tête d'affiche. Comme le nom l'indique, ce sera une soirée step dance et claquettes. Après un premier passage en 2014, la troupe est de retour pour fêter ses dix ans d'existence.

Le groupe irlandais Dervish sera la formation phare de la soirée de vendredi. Le festival de Sion n'est pas un inconnu pour les cinq musiciens irlandais qui s'y sont déjà produits en 2005. Le groupe est surtout connu pour ses prestations en public. Après avoir écumé les pubs irlandais durant des années, il est considéré comme l'un des meilleurs groupes live de la musique irlandaise.

Un concert rare

Une prestation rare attend le public samedi. Huit musiciens réputés d'Irlande, d'Ecosse et de Bretagne ont décidé d'unir leurs talents pour explorer les expressions contemporaines de la musique traditionnelle. Formé en 2016 sous l'appellation Atlantic Arc Orchestra, le groupe se réunit pour quelques spectacles uniques. Ce sera sa seule prestation en Suisse cette année.

La danse encore mettra un point final à l'édition 2018. Le groupe italien SIDH, qui mélange musique celtique, électronique et hip hop, sera accompagné sur scène par la troupe Innova Irish Dance Company. L'étonnant cocktail a de quoi séduire le public. Le festival attire chaque année plus de 20'000 personnes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus