Le Grand Prix suisse de musique 2020 attribué à Erika Stucky

Le Grand Prix suisse de musique 2020 est attribué à la chanteuse, musicienne et performeuse ...
Le Grand Prix suisse de musique 2020 attribué à Erika Stucky

Le Grand Prix suisse de musique 2020 attribué à Erika Stucky

Photo: OFC

Le Grand Prix suisse de musique 2020 est attribué à la chanteuse, musicienne et performeuse Erika Stucky. Quatorze autres musiciennes et musiciens reçoivent un Prix suisse de musique.

Chanteuse, polyinstrumentiste, performeuse, cette Helvético-américaine, née en 1961 à San Francisco, assume plusieurs identités musicales, rappelle l'Office fédéral de la culture mardi dans un communiqué. La musique hippie de sa ville natale l’a accompagnée par-dessus l’Atlantique jusqu’à Mörel, le village de montagne du Haut-Valais où elle a grandi dès l’âge de sept ans. Erika Stucky s’est immergée très tôt dans les traditions de la musique populaire suisse, a étudié la pantomime au Teatro Dimitri, à Verscio, ainsi que la comédie et le chant jazz à Paris.

Elle pratique un art d’action vocale qui se situe entre le jodel et le blues. Elle s'est produite avec ses groupes, The Sophisticrats ou Bubbles & Bones, en tant qu’interprète de Jimi Hendrix au côté de Christy Doran ou dans un hommage à Woodstock par les Young Gods.

Elle a été madame God, joueuse de basson dans la pièce de Sybille Berg 'La vie de Helge'. Elle a aussi chanté en duo avec le contre-ténor Andreas Scholl et a été la voix des sorcières dans une mise en scène de 'Didon et Énée' de Henry Purcell à l’Opéra de Lyon.

Diversité de la scène musicale suisse

Le Prix suisse de musique récompense la création musicale suisse en primant cette année 14 musiciennes et musiciens : Martina Berther (Coire), Big Zis (Winterthour ZH), Aïsha Devi (Genève), Christy Doran (Dublin/Lucerne), Antoine Chessex (Vevey VD), André Ducret (Fribourg), Dani Häusler (Unterägeri ZG), Rudolf Kelterborn (Bâle), Hans Koch (Bienne), Francesco Piemontesi (Locarno TI), Cyrill Schläpfer (Wald AR), Nat Su (Bülach ZH), Swiss Chamber Concerts (BS, GE, TI, ZH), Emilie Zoé (Lausanne).

Les lauréates et lauréats de cette année témoignent de la diversité et du très haut niveau de la création musicale suisse, estime l'OFC. Parmi eux figurent non seulement des doyens de la scène musicale helvétique tels que Rudolf Kelterborn ou André Ducret, mais aussi des artistes montants tels que Martina Berther et Emilie Zoé.

Les domaines de la pop, de la musique expérimentale et du rap ont eux aussi leurs représentants aux Prix suisses de musique avec Big Zis, Aïsha Devi et Antoine Chessex. La musique populaire et le jazz y sont également représentés, la première par Dani Häusler, le second par Nat Su, Christy Doran et Hans Koch.

La cérémonie de remise des prix se déroulera le 17 septembre prochain à l’Opéra de Lausanne dans le cadre du festival Label Suisse. Celui-ci se tiendra du 18 au 20 septembre avec un programme éclectique (www.labelsuisse.ch). Le Grand Prix suisse de musique est doté de 100'000 francs et les Prix suisses de musique de 25'000 francs chacun.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus