Fraude fiscale: Shakira verse 6,6 millions d'euros à la justice

Condamnée lundi à payer une amende de plus de 7 millions d'euros pour fraude fiscale en Espagne ...
Fraude fiscale: Shakira verse 6,6 millions d'euros à la justice

Fraude fiscale: Shakira verse 6,6 millions d'euros à la justice

Photo: KEYSTONE/AP/Joan Mateu Parra

Condamnée lundi à payer une amende de plus de 7 millions d'euros pour fraude fiscale en Espagne, la star planétaire de la chanson Shakira a versé 6,6 millions d'euros de plus en août dans le cadre d'une autre procédure, a-t-on appris vendredi auprès de son entourage.

Un tribunal de la périphérie de Barcelone avait annoncé en juillet le lancement de nouvelles poursuites contre l'artiste colombienne de 46 ans pour une fraude fiscale remontant à 2018 et d'un montant de 6,6 millions, une fois ajoutés les intérêts de retard et frais de régularisation.

L'intégralité de cette somme a été versée par la chanteuse fin août à la justice, a indiqué à l'AFP l'agence représentant Shakira, confirmant une information d'El Periodico.

Selon ce quotidien catalan, le versement de ces 6,6 millions, 'réclamés par le parquet', 'ne préjuge ni de la culpabilité ni de l'innocence de la chanteuse' dans cette affaire mais est 'une démonstration supplémentaire de sa volonté de rembourser ses dettes éventuelles à l'égard du fisc espagnol'.

Eviter un procès

Contactées par l'AFP, les autorités judiciaires de Catalogne n'ont pas réagi dans l'immédiat.

L'annonce du versement de cette somme intervient après l'accord scellé lundi entre le parquet espagnol et l'interprète de 'Waka waka' et 'Hips don't lie' afin d'éviter un procès pour une fraude fiscale en 2012, 2013 et 2014.

En échange de la suspension du procès, Shakira a écopé notamment d'une amende de plus de 7,3 millions d'euros correspondant à '50%' du montant de la fraude. Elle avait déjà versé par ailleurs 17,45 millions d'euros au fisc pour régulariser sa situation dans cette affaire.

La chanteuse, qui s'est installée avec ses enfants à Miami suite à sa séparation l'an dernier avec l'ex-footballeur espagnol Gerard Piqué, est en outre dans le viseur du fisc espagnol pour l'année 2011.

/ATS
 

Actualités suivantes