Des esquisses du Petit Prince refont surface à Winterthour

Des esquisses du Petit Prince réalisées par l'auteur français Antoine de Saint-Exupéry ont ...
Des esquisses du Petit Prince refont surface à Winterthour

Des esquisses du Petit Prince refont surface à Winterthour

Photo: Fondation pour l'art, la culture et l'histoire

Des esquisses du Petit Prince réalisées par l'auteur français Antoine de Saint-Exupéry ont refait surface à Winterthour (ZH). Acquises par un collectionneur il y a plus de 30 ans, elles ont été retrouvées dans un immeuble ancien de la vieille ville.

Les croquis, qui étaient conservés dans un dossier en carton, montrent le fameux boa digérant un éléphant, le Petit Prince et le renard ou encore le buveur à qui le jeune héros rend visite sur sa planète. Une lettre d'amour de Saint-Exupéry à sa femme a aussi été découverte, comme l'a révélé jeudi le journal Landbote.

'Les esquisses sont dans un étonnamment bon état', a déclaré à Keystone-ATS l'historienne de l'art Elisabeth Grossmann, directrice par intérim de la Fondation pour l'art, la culture et l'histoire à Winterthour. Non datées, elles ont été réalisées sur du papier épais de poste aérienne à l'encre de Chine et à l'aquarelle.

Etudes préliminaires

Le Petit Prince a été publié en 1943 et les illustrations originales sont conservées à la Morgan Library à New York. Par conséquent, les dessins de Winterthour constituent vraisemblablement des études préliminaires, d'autant qu'il y a des variations entre ceux-ci et ceux effectivement publiés.

'Nous allons prendre contact avec la Morgan Library pour les informer de notre trouvaille', indique Elisabeth Grossmann. La fondation ne prévoit pas de créer un musée spécifique pour le moment, mais sa directrice se dit ouverte à prêter les oeuvres pour des expositions en cas de demandes.

Acquis en 1986 à Bevaix (NE)

Les croquis ont été acquis par le collectionneur zurichois Bruno Stefanini en 1986 lors d'une vente aux enchères à Bevaix (NE). Ce dernier est décédé l'an dernier, à l'âge de 94 ans.

Magnat de l'immobilier à Winterthour et grand amateur d'art, il a rassemblé au fil des décennies l'une des collections privées les plus importantes de Suisse, totalisant des dizaines de milliers d'oeuvres. Il a créé la Fondation pour l'art, la culture et l'histoire en 1980 pour les gérer.

Oeuvres stockées dans des greniers

Les oeuvres étaient stockées dans des garages ou des greniers. Des conservatrices et des historiens sont occupés à les inventorier, à les trier et à en prendre soin. 'Cela prendra encore des années', selon Elisabeth Grossmann. C'est dans le cadre de cette opération que les esquisses de Saint-Exupéry sont sorties de l'oubli.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus