A.-C. Lyon renonce à être présidente d'une fondation

Fraîchement nommée par le Conseil d'Etat vaudois à la présidence de la Fondation de droit public ...
A.-C. Lyon renonce à être présidente d'une fondation

A.-C. Lyon renonce à être présidente d'une fondation

Photo: Keystone

Fraîchement nommée par le Conseil d'Etat vaudois à la présidence de la Fondation de droit public pour le Musée cantonal des Beaux-Arts (mcb-a), l'ancienne ministre Anne-Catherine Lyon renonce. Elle a demandé au gouvernement d'être déchargée de cette fonction.

La socialiste a fait 'valoir l'importance de la charge que représentent les travaux préparatoires à la mise en place d'une telle institution ainsi que son démarrage, pendant au moins les douze prochains mois, au regard de la marge de manoeuvre et de la disponibilité dont elle entend désormais disposer pour mener d'autres activités et projets', indique jeudi le Conseil d'Etat.

Ce dernier en a pris acte la veille. Il dit vivement regretter cette demande 'au vu des compétences et de l'expérience de Mme Lyon, sachant par ailleurs combien la poursuite et l'achèvement du projet lui tiennent à coeur'. Et de saluer le rôle 'fondamental' qu'elle y a joué.

La décision de nommer à cette présidence celle qui a dirigé le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture pendant 15 ans avait été annoncée en juin dernier. Le Conseil d'Etat précise qu'il ne communiquera pas davantage sur cette décision.

/ATS
 

Actualités suivantes