Libre circulation: les Jeunes UDC pensent déjà au prochain combat

"Déçus mais pas surpris" du oui à la libre circulation, les Jeunes UDC pensent déjà à leur prochain combat: l'initiative pour le renvoi des criminels étrangers. La campagne pour le 8 février a préparé le terrain, estime Kevin Grangier.En lançant le référendum, les Jeunes UDC ont forcé la main à la direction du parti, admet le coordinateur romand des Jeunes UDC. Mais la base de l'UDC leur a accordé un large soutien, selon le Vaudois. Il n'y a pas de dissenssions entre jeunes et moins jeunes, estime-t-il. /ATS


 

Actualités suivantes