2e pilier/réactions: un signal, selon la gauche et les syndicats

La gauche et les syndicats savourent leur victoire après le refus de la baisse du taux de conversion du pilier. Les partis bourgeois, les assureurs et les milieux économiques regrettent ce verdict mais reconnaissent la défiance du peuple envers les assureurs."C'est un Waterloo pour la droite", triomphe Christian Levrat, le président du PS. Selon lui, c'est de très bon augure pour les débats à venir sur l'assurance chômage, l'AVS et l'assurance accident. "Cette année 2010 commence très bien". /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus