Berne: feu vert à une enquête pénale contre le régime libyen

Le Ministère public de la Confédération (MPC) peut ouvrir une enquête pénale contre la Libye pour prise d'otages, extorsion et chantage. Le Conseil fédéral a donné lundi son accord au procureur général, considérant qu'aucun "motif de nature politique" ne s'y oppose.La procédure pénale est liée à la détention par la Libye des deux ressortissants suisses Rachid Hamdani et Max Göldi. Le MPC avait demandé en mars au gouvernement de pouvoir ouvrir une enquête, après que le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) avait déposé plainte contre inconnu. /ATS


 

Actualités suivantes