L'effort personnel avant l'aide d'autrui, estime Hans-Rudolf Merz

Hans Rudolf-Merz appelle la population suisse à faire preuve de responsabilité individuelle. Les citoyens ne peuvent pas tout attendre des institutions, estime le ministre des finances. "L'effort personnel doit précéder l'aide d'autrui".Les demandes d'aide étatique, mais aussi d'aide privée, augmentent de manière "préoccupante", déclare le conseiller fédéral dans son allocution du 1er Août, disponible depuis sur le site internet du Département fédéral des finances. Les Suisses doivent également se rappeler de quelle manière ils peuvent aider l'Etat et la société, ajoute-t-il. /ATS


 

Actualités suivantes