Le cervelas a sauvé sa peau pour cette année

Le cervelas a provisoirement sauvé sa peau. Des boyaux de boeufs uruguayens et argentins pourvoiront aux deux tiers de la production. Le Paraguay devrait également être mis à contribution ces prochains mois. Mais une nouvelle pénurie menace au printemps 2009.Le conseiller aux Etats Rolf Büttiker, président de l'Union professionnelle suisse de la viande (UPSV), a annoncé la bonne nouvelle à la télévision alémanique au terme d'une réunion de la "Task Force Cervelas", qu'il dirige. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus