Minarets/réactions: le Conseil fédéral respecte le choix du peuple

Le "oui" à l 'initiative contre les minarets est "l'expression de certaines craintes au sein de la population au sujet des courants islamistes extrémistes", selon Eveline Widmer-Schlumpf. "Ces craintes doivent être prises au sérieux", a-t-elle analysé dans un communiqué.Le Conseil fédéral affirme respecter la décision du peuple. Conséquence concrète, la construction de nouveaux minarets est désormais interdite en Suisse. Les quatre minarets existants ne sont pas concernés. /ATS


 

Actualités suivantes