Discrimination des patients cardiaques âgés

Les cardiaques octogénaires et plus reçoivent moins de soins dans les hôpitaux suisses que les malades du coeur plus jeunes. Le recours aux bêtabloquants ou cathéters cardiaques est par exemple moins fréquent, selon une étude de l'hôpital de l'Ile de Berne.La pratique des soins prodigués aux cardiaques très âgés s'écarte ainsi des recommandations officielles, indique l'étude menée pendant plusieurs années auprès de 12'000 patients dans 55 hôpitaux de Suisse. Dès lors se pose la question d'un rationnement caché. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus