Fiscalité: l'ambassadeur de l'UE prend la défense de la Suisse

Contrairement à l'Allemagne, l'Union européenne ne veut pas placer la Suisse sur une liste noire des paradis fiscaux. La Confédération et le Liechtenstein ne sont pas complètement comparables, affirme l'ambassadeur de l'UE en Suisse, Michael Reiterer."La Suisse a conclu un accord sur la fiscalité de l'épargne avec l'Union européenne, l'accord sur la lutte contre la fraude est en phase de ratification, et la Suisse coopère dans la lutte contre le blanchiment d'argent. C'est donc une autre situation que le Liechtenstein", a déclaré M. Reiterer. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus