Traque au piratage de musique et de films sur Internet

La traque menée par une société privée à l'encontre des personnes qui mettent à disposition sur Internet de la musique et des films n'est pas du goût du préposé fédéral à la protection des données. Il a décidé de soumettre cette pratique au Tribunal administratif fédéral.L'entreprise en question, nommée Logistep, recherche le numéro Internet (adresse IP) des personnes qui mettent gratuitement à disposition sur la toile des fichiers musicaux ou vidéos. Elle le transmet ensuite aux sociétés détentrices des droits d'auteur ou à leurs représentants qui déposent plainte pour obtenir l'identité de l'internaute. /ATS


 

Articles les plus lus