WEF: Al Gore et Bono exigent plus de soutien pour les pays pauvres

Le prix Nobel de la paix Al Gore et le leader du groupe U2 Bono ont appelé l'ensemble de la planète à s'engager de toute urgence face au réchauffement climatique, au Forum économique mondial (WEF). Dans ce défi, ils ont demandé que les pays pauvres soient soutenus."Le bien commun de tous les hommes, c'est la planète. Et pour éviter le pire, il est encore temps d'agir", a lancé Al Gore. L'ancien vice-président américain a souligné l'importance d'une aide des pays occidentaux en faveur des pays en voie de développement, premières victimes des aléas climatiques, afin que ceux-ci puissent édifier des politiques environnementales. /ATS


 

Actualités suivantes