L'initiative AVS a été rejetée pour des raisons écononomiques

L'initiative sur l'AVS, refusée le 30 novembre en votation, a été approuvée le plus fortement par les Romands et les personnes approchant de l'âge de la retraite. Des arguments économiques expliquent la majorité des refus.Les citoyens qui ont déposé un "non" dans l'urne (58,6%) craignaient que la charge supplémentaire pour l'AVS ou l'économie serait trop grande ou que l'évolution démographique ne permettrait aucun développement des prestations AVS. C'est ce que montre l'analyse VOX, réalisée par l'institut gfs.bern et l'Université de Zurich. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus