Les armées privées devraient être directement responsables

Les entreprises de sécurité et les armées privées doivent s'engager à respecter le droit international public humanitaire et les droits de l'homme, estime Micheline Calmy-Rey. Les services de la conseillère fédérale soutiennent un tel code de conduite valable à échelle mondiale.Lors d'infractions, les armées privées devraient être directement responsables, dit la cheffe du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans une interview publiée dimanche par la "NZZ am Sonntag". Les homicides, sauf en cas de légitime défense, la torture et les trafics d'êtres humains doivent être interdits. /ATS

Actualités suivantes

Articles les plus lus