Les griefs du président de l'UDC jugés irrecevables

Plus rien ne s'oppose à une inculpation de Toni Brunner si le Conseil des Etats lève son immunité le mois prochain, comme l'a déjà fait le Conseil national. Le Tribunal pénal fédéral (TPF) juge irrecevable la plainte du président de l'UDC contre le procureur Pierre Cornu.Soupçonné d'indiscrétions dans le cadre de l'affaire Blocher-Roschacher, le conseiller national saint-gallois reprochait au procureur fédéral extraordinaire des irrégularités de procédure. Selon lui, le magistrat aurait dû d'abord l'inculper avant que les Chambres ne tranchent la question de la levée de son immunité parlementaire. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus