Le Sénat français renonce à mettre la Suisse sur sa liste grise

Le Sénat français renonce à pointer du doigt la Suisse dans le différend qui oppose les deux pays. Il a retiré, à la demande expresse du ministre du Budget Eric Woerth, un amendement qui aurait permis d'inscrire la Confédération sur la liste grise des paradis fiscaux.Les sénateurs ont retiré un amendement prônant cette mesure à l'encontre de la Confédération si elle ne revenait pas sur sa décision, annoncée mercredi, de suspendre la ratification de l'accord franco-suisse de coopération fiscale. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus