Les jeunes conducteurs ne freinent pas assez franchement

Les jeunes conducteurs en Suisse se montrent trop hésitants lors du freinage, estime AXA Winterthur. Selon une étude de l'assureur, deux tiers des collisions par l'arrière qui ont eu lieu en dépit d'un freinage préalable, auraient pu être évités avec un freinage au plancher.La plupart des accidents interviennent aux heures de pointe, en ville, à des vitesses relativement faibles. Mais même à des allures plus vives, le constat reste le même, indique AXA Winterthur dimanche dans un communiqué. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus