Trafic d'organes: les grandes puissances savaient, dit Dick Marty

Les grandes puissances connaissaient l'existence d'un trafic d'organes au Kosovo impliquant l'actuel Premier ministre Hashim Thaçi mais ont fermé les yeux, a affirmé Dick Marty. Celui-ci a dit vouloir initier une "dynamique de vérité", en dépit des obstacles au lancement d'une enquête indépendante."Je pense que le fait de dire tout haut aujourd'hui ce que tout le monde savait pourrait déclencher une telle dynamique", a déclaré le rapporteur au cours d'une conférence de presse à Paris. Son rapport a été adopté jeudi en commission de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus