Les papas aimeraient s'engager plus mais en sont empêchés

Les pères aimeraient s'engager plus dans la vie de famille mais le modèle de l'homme au travail et de la femme au foyer les en empêche. Forts de ce constat, Pro Juventute et masculinités.ch défendent l'introduction d'un congé paternité et le partage de poste."En matière de politique des pères, la Suisse est un pays en développement", a déclaré jeudi le président de masculinités.ch Markus Theunert. Cependant, la conciliation entre vie familiale et professionnelle concerne toujours plus d'hommes, note l'organe faîtier des associations masculines et paternelles à l'occasion de la deuxième fête des pères, célébrée dimanche. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus