Infiltration d'Attac par Securitas: poursuites abandonnées

L'enquête sur l'infiltration d'Attac par Securitas pour le compte de Nestlé débouche sur un non-lieu. Le juge d'instruction estime que ces événements ne relèvent pas du domaine pénal. "Indignée", Attac-Suisse crie au "déni de justice". L'organisation va faire recours.Le juge d'instruction cantonal vaudois n'a relevé aucune infraction pénale. "Ce n'est que sur le plan éthique que les pratiques mises en place par Securitas peuvent se révéler criticables", a noté le magistrat dans son ordonnance. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus