Bochuz: 5 gendarmes reçoivent une mise en garde pour leurs propos

Cinq gendarmes de la police cantonale vaudoise ont reçu une "mise en garde formelle" pour les propos injurieux tenus sur le détenu mort à Bochuz (VD). De service la nuit du drame, ils avaient notamment qualifié de "connard" Skander Vogt, qui était en train d'agoniser.Le commandant de la police a prononcé cette mise en garde formelle cette semaine, indique samedi Jacqueline de Quattro, cheffe du Département vaudois de la sécurité et de l'environnement, dans une interview au quotidien "24 heures": "Je l'approuve sans réserve". /ATS


 

Articles les plus lus