Vive tension après les massacres au Nigeria

L'armée nigériane patrouille dans les villages de la région de Jos. La situation y reste très tendue deux jours après les tueries perpétrées par des éleveurs musulmans contre des fermiers chrétiens, qui ont fait au moins 500 morts.En dépit du calme apparent, la tension est extrêmement vive dans les villages qui enterrent depuis dimanche leurs morts, dont de nombreuses femmes et enfants de tous âges, tués à la machette ou brûlés. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus