Syrie: 120 policiers tués - Damas accuse des groupes armés

Les autorités syriennes ont accusé lundi "des groupes armés" non identifiés d'être à l'origine de combats qui ont coûté la vie à 120 policiers dans le nord-ouest du pays. Damas promet de ne pas rester "les bras croisés" face à ce que des militants qualifient de mutinerie.Damas a régulièrement pointé des "groupes terroristes" et des "étrangers" depuis le début des manifestations contre le régime de Bachar al-Assad, le 15 mars. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus