Radovan Karadzic se défendra seul et dénonce un "kidnapping"

L'ancien chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic, inculpé de génocide depuis 13 ans, ademandé un délai avant de plaider coupable ou non lors de sa comparution initiale devant le TPI. Il a dénoncé un "kidnapping" et confirmé qu'il assurerait seul sa défense.Radovan Karadzic a aussi dénoncé des "irrégularités" autour de son arrestation, et contesté la date, le 21 juillet, à laquelle elle a été annoncée, lors de sa comparution initiale devant le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus