Des soldats arrêtent le premier ministre et des officiers

Des militaires mutins en Guinée-Bissau ont arrêté le Premier ministre et le chef d'état-major de l'armée ainsi qu'une quarantaines d'officiers. Ils ont pris le contrôle de la capitale de ce petit état pauvre d'Afrique de l'Ouest, plaque tournante d'un important trafic de cocaïne.Les Etats-Unis et le Portugal, ancienne puissance coloniale, ont aussitôt appelé au retour de "l'ordre constitutionnel" dans ce pays, marqué par l'instabilité politique depuis des années, tandis que la France a dénoncé un "coup d'Etat". /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus