La ligne conciliante du dalaï lama l'emporte auprès des exilés

Les exilés tibétains, dont une frange réclamait une radicalisation de la lutte contre la domination chinoise, se sont finalement alignés sur la ligne conciliante prônée par le dalaï lama. Et cela malgré l'échec d'années de négociations avec Pékin."Nous désirons poursuivre la 'voie moyenne'", a déclaré le président du parlement tibétain en exil à l'issue de la session qui a rassemblé quelque 600 délégués à Dharamsala (nord de l'Inde), où le dalaï lama vit réfugié depuis 1959. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus