Genève: l'ex-patron de Servette Marc Roger reste sous les verrous

La Chambre d'accusation de Genève a prolongé de deux mois la détention de l'ancien patron du Servette FC Marc Roger. La cour a estimé que les risques de fuite du prévenu en France étaient trop importants pour envisager une libération provisoire.Le Français, qui est soupçonné d'avoir précipité la faillite du club de football genevois, n'a pas assisté à l'audience. "Mon client a invoqué des problèmes de santé", a souligné son avocat. Marc Roger est inculpé de banqueroute frauduleuse, d'escroquerie, d'abus de confiance et de faux dans les titres. /ATS