L'administration Obama abandonne le statut "d'ennemi combattant"

L'administration Obama a annoncé abandonner la qualification d'"ennemi combattant" pour justifier la détention de personnes soupçonnées de terrorisme à la prison de Guantanamo. Elle affirme qu'elle se basera désormais sur le droit international.Le ministère de la justice précise dans un communiqué avoir soumis devant un tribunal fédéral une nouvelle règle justifiant la détention par l'Etat de prisonniers à Guantanamo. La définition "n'emploie pas l'expression d'+ennemi combattant+" et la détention d'un suspect de terrorisme "se basera sur les lois internationales", souligne le communiqué. /ATS


 

Actualités suivantes