La marche de l'opposition bloquée par la police à Alger

Quelque 2000 personnes ont tenté de marcher samedi matin à Alger à l'appel de l'opposition pour "changer le système". Les manifestants ont été bloqués par un très important dispositif des forces de l'ordre qui ont procédé à des interpellations musclées.Des échauffourées entre ces manifestants - 250 selon le ministère de l'Intérieur, environ 2000 selon les journalistes sur place - et les forces de l'ordre ont éclaté bien avant le début de la marche à partir de la Place de la Concorde (plus connue sous son ancien nom de Place du 1er mai) puis se sont progressivement calmées. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus