Piraterie en Somalie: l'otage français peut-être tué par un tir ami

Le Français tué vendredi lors de l'opération contre un voilier capturé par des pirates somaliens a peut-être succombé à un tir français. Paris va ouvrir une enquête. Dans le golfe d'Aden, un nouveau bateau, un remorqueur italien avec 16 personnes à bord, a été capturé."On ne peut pas exclure que le tir soit français", a déclaré le ministre français de la Défense Hervé Morin. Selon lui, l'assaut mené par l'armée française était "la solution qui semblait le plus faisable". Les quatre autres otages retenus depuis six jours à bord du "Tanit" ont été libérés sains et saufs par des commandos d'élite. /ATS


 

Actualités suivantes