Le monde fête 2010 et tente d'oublier insécurité et crise

D'est en ouest, à travers le globe, des millions de personnes ont envahi les rues des grandes villes de la planète pour fêter 2010. Il s'agissait aussi d'oublier, l'espace de quelques heures, le climat d'insécurité ambiant et les soubresauts de la crise économique mondiale.En Espagne, un spectacle de sons et lumières a lancé la présidence espagnole de l'Union européenne sur la place de la Puerta del sol, au coeur de Madrid, où des milliers de Madrilènes, suivant la tradition, sont venus fêter le nouvel an, tandis que plusieurs grandes villes espagnoles ont paré leurs monuments de bleu européen. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus