La croissance mondiale compense la solidité du franc suisse

La relance mondiale atténue nettement l'impact négatif du franc fort sur les exportations, estime l'UBS. Les exportations helvétiques profitent notamment du boom économique des pays émergents. La banque prévoit une croissance du PIB de la Suisse de 2,3% en 2011.La conjoncture mondiale est le principal facteur déterminant pour la demande en exportations suisses, indique UBS dans son rapport trimestriel "UBS outlook Suisse". Après son effondrement, elle s'est très vite remise de la crise. Le commerce mondial annualisé progresse d'environ 13% depuis le milieu de l'année 2009. /ATS


 

Actualités suivantes