La grève du "Tube" a plongé les banlieusards dans le chaos

Des millions de banlieusards ont eu le plus grand mal à se rendre à leur travail et à en revenir mardi en raison d'une grève de 24 heures des agents du métro londonien. Ces derniers protestaient contre des mesures d'austérité qui prévoient 800 suppressions de postes.Les usagers se sont rabattus sur les bicyclettes, les bus, la marche à pied ou les services de bateau renforcés sur la Tamise qui serpente à travers la ville. Selon la Chambre de commerce de Londres, la capitale perd 48 millions de livres (75 millions de francs) par journée de grève dans le métro. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus