Les actifs toxiques de l'UBS ont pesé sur les bénéfices de la BNS

La Banque nationale suisse (BNS) inscrit un bénéfice de 4,83 milliards de francs au premier trimestre, grâce notamment à la hausse du prix de l'or et à des gains de change. Par contre, le fonds de stabilisation qui a repris les actifs toxiques de l'UBS a pesé sur le résultat.Le StabFund a grevé le résultat à hauteur de 453 millions de francs sur les trois premiers mois de l'année, a annoncé la BNS dans un communiqué. La somme du bilan s'est elle accrue d'environ 22 milliards, gonflée par des achats de devises et des émissions de bons libellés en dollars. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus